O.R.L et Chirurgie cervico-faciale

O.R.L et chirurgie cervico-faciale

Hôpital Lenval
2ème étage, aile gauche.

Les fentes faciales

L’enfant né avec une fente faciale est reçu par l’orthophoniste à partir de l’âge de 6 mois et jusqu’à l’âge de 3 ans environ, afin de réaliser une « guidance parentale ». Lors de cette guidance, l’orthophoniste répondra aux questions, veillera au bon développement général de l’enfant et donnera aux parents tous les conseils et toutes les informations nécessaires au suivi de leur enfant concernant sa fente faciale et ses conséquences.

A partir de l’âge de 3 ans et tous les 6 mois environ, l’orthophoniste réalisera un bilan complet de la phonation (voix), du langage et des fonctions oro-faciales. Ce bilan est à la fois perceptif et objectif (étude de la déperdition nasale à l’aide d’un aérophonoscope). L’objectif de ce bilan est d’évaluer la nécessité d’une prise en charge orthophonique en libéral, afin d’aider l’enfant à développer ses compétences langagières et phonatoires et, dans certains cas, d’évaluer la nécessité de proposer une chirurgie secondaire.

A partir de 6/8 ans, si l’évolution de l’enfant est satisfaisante et qu’il ne nécessite plus de suivi annuel pour la voix et le langage, l’orthophoniste ne reverra l’enfant qu’à la demande des parents ou de l’ORL qui le suit dans l’équipe.

Un livret d’informations à destination des parents d’enfant né avec une fente faciale, a été réalisé en juin 2020, afin de proposer une synthèse des informations importantes données lors de nos consultations aux Hôpitaux pédiatriques de Nice - CHU Lenval, de la naissance de l’enfant jusqu’à l'âge de 6 ans.

Vous trouverez ce livret au format PDF en cliquant ici.

Dans le service ORL, les orthophonistes interviennent dans le cadre de l’évaluation et du suivi des enfants nés avec une fente faciale, ainsi que dans l’évaluation des troubles de la déglutition et de l’oralité alimentaire.

Les troubles alimentaires de l'enfant ou troubles de l'oralité alimentaire

Les troubles de l'alimentation chez l’enfant comprennent :

  • Les difficultés de succion à la naissance et dans les premiers mois de vie
  • Les difficultés de mastication et / ou de préparation du bol alimentaire
  • Les vomissements réguliers, les réflexes nauséeux sur l’alimentation
  • Les aversions et refus alimentaires (notamment sur l’introduction de la cuillère ou le passage aux morceaux)
  • Les fausses routes
  • La peur d’avaler ou de s’étouffer

Il peut s’agir d’un trouble :

  • d’origine organique ou médicale
  • de l’intégration neuro-sensorielle (toucher, odorat, goût, ouïe, système proprioceptif et vestibulaire)
  • d’ordre psycho-comportemental

Les difficultés alimentaires peuvent apparaître de la naissance à l’âge adulte et avoir des conséquences sur la croissance staturo-pondérale et le développement psychomoteur, langagier et psycho-affectif de l’enfant.

A Lenval, l’orthophoniste va réaliser un bilan de l’oralité alimentaire permettant :

  • D’identifier les difficultés alimentaires de l’enfant
  • De rechercher les conséquences sur le développement général et psychosocial
  • D’orienter vers un spécialiste si nécessaire pour des examens complémentaires
  • De proposer aux parents des solutions permettant de prendre en charge ce trouble de l’oralité

Dans certains cas, notamment lorsque l’enfant fait des fausses routes lors de l’alimentation, l’ORL assisté de l’orthophoniste va réaliser une nasofibroscopie de la déglutition.
Cet examen consiste à faire avaler à l’enfant des textures liquides et/ou alimentaires que vous aurez emmenées et qu’il apprécie, sous contrôle d’un nasofibroscope (petite caméra placée sur une tige souple pénétrant par une narine et suivant le chemin du nasopharynx jusqu’aux cordes vocales). Cet examen n’est pas douloureux bien que parfois désagréable pour l’enfant. Il dure environ 2 minutes, permettant de faire avaler à l’enfant plusieurs textures alimentaires différentes et d’observer le mécanisme de la déglutition.

HAUT
Haut de page
Régler une facture
Faire un don