CAMSP

Centre d'Action Médico-Social Précoce
Hôpital Lenval
2ème étage
57 avenue de la Californie
06200 Nice

La Fondation Lenval a obtenu le 24 juillet 1978 par décret du Préfet de Région, l’autorisation de créer un CAMSP (Centre d’Action Médico-Social Précoce). C’est le 1er février 1981 que le CAMSP de la Fondation Lenval voit le jour au sein des locaux de l’hôpital situé au 57 Avenue de la Californie, 06 200 Nice. Son financement est assuré à 80% par la sécurité sociale et à 20% par le Conseil Général.

Le CAMSP de la Fondation Lenval est dirigé par un médecin-directeur nommé par le Conseil d’Administration de l’hôpital. La gestion est assurée par la Direction Générale de la Fondation Lenval. La loi n° 75-535 du 30 juin 1975 portant sur la création des CAMSP fixe les objectifs et les principes de fonctionnement. Pour répondre aux missions définies par cette loi, le CAMSP de la Fondation lenval assure donc le dépistage, le soin ambulatoire, l’accompagnement parental, le soutien à l’intégration sociale et l’orientation si nécessaire de tous les enfants âgés de 0 à 6 ans et qui présentent des retards développementaux, des troubles psychiques, des déficiences motrices ou intellectuelles. Tous ces troubles peuvent être isolés ou associés.</font color>

Les déficiences sensorielles ne sont pas prises en charge, bien que le CAMSP de la Fondation Lenval soit un CAMSP polyvalent. L’existence sur la ville de Nice de centres hautement spécialisés pour les enfants malentendants ou mal voyants, a conduit à adopter cette position. Les enfants présentant des troubles sensoriels, s’ils sont dépistés dans le cadre du CAMSP, sont donc réorientés vers ces structures.

Politique Qualité et Gestion des Risques

Le CAMSP Lenval a satisfait aux démarches d’évaluation interne et d’évaluation externe par un cabinet spécialisé.

Les très bons résultats de ces évaluations lui ont permis de revalider l’autorisation d’exercer ses missions pour une nouvelle période de 15 ans à partir de janvier 2017.

La prochaine série d’évaluation aura lieu avant le 3 janvier 2022 pour son évaluation interne et avant le 3 janvier 2024 pour son évaluation externe.

Notre équipe

  • Dr Serge PERELMAN
    Pédiatre, Médecin directeur.
  • Art-thérapie
    Mme Aurélie DUPUCH
    Mme Muriel Ginouze
  • Education technique
    Mme Elisabeth SOULAINE
  • Kinésithérapie
    Mme Laurence DUBOIS
    Mme Alexandra FLOREQUIN
  • Musicothérapie
    Mme sandrine BEDU
  • Neuropsychologie
    M Nicolas GUILLEMAUT
    Mme Fleur CHAULIAC
  • Orthophonie
    Mme Jorane DETAILLE
    Mme Virginie MANTICA
  • Pédo-psychiatrie
    Dr Bernard CHEVALLIER
    Dr Agnes ICART
  • Psychomotricité
    Mme Maelle BLANC
    Mme Severine BODIN
    Mme Chantal COURCIMAULT
  • Secrétariat
    Mme Marie-Chantal HOMBOURGER
    Mme Valérie SALENGROS
Dr Serge PERELMANDirecteur du centre
Nous les aidons à grandir, à prendre leur envol. Nous sommes là pour soutenir et développer au maximum leurs compétences, avant tout pour leur épanouissement personnel

Fonctionnement

La qualité et la continuité de la prise en charge de l’enfant est clairement posée comme étant la priorité du CAMSP.

Le CAMSP a mené des évolutions qui démontrent sa capacité à s’adapter aux publics et aux contraintes de son environnement. Quelques exemples :

  • Développement d’une organisation par « équipe dédiée à un groupe d’enfants» (3 équipes à ce jour) qui permet une gestion efficiente des files actives tout en maintenant l’objectif de personnalisation de l’accompagnement,
  • Mise en œuvre d’un système d’animation et de coordination des professionnels exclusivement dédié au suivi des situations des enfants,
  • Mise en place d’un temps de « synthèse » dédié à l’anticipation de l’orientation des enfants en phase de sortie CAMSP,
  • Diversification des modes de prises en charge (groupe péri-scolaire, Art Thérapie par exemple) qui démontre l’adaptation du CAMSP aux situations des enfants.

Le CAMSP est ouvert toute l’année sauf week-end et jours fériés, tous les jours du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00.

Pour un enfant donné l’action rééducative dispensée par l’intervenant est interrompue pendant la période des congés de celui-ci. Il n’y a pas de remplacement par un autre rééducateur.

Les locaux sont adaptés aux prises en charge, en particulier ils sont assez vastes pour admettre des appareillages et des accessoires volumineux (fauteuils roulants, poussettes….). Ils sont accessibles par les ascenseurs. Il existe des toilettes « handicapés » accessibles, avec table à langer.

Le médecin directeur est pédiatre avec une activité de neuro-pédiatrie.

A ce jour, le CAMSP de la Fondation Lenval est organisé en trois équipes. Chaque équipe dispose des mêmes spécialités sur un temps à peu près équivalent. Ces trois équipes n’ont pas de spécialisations et les enfants y sont « distribués » de façon aléatoire.  Chaque équipe dispose d’un secrétariat.

Nos objectifs

Les objectifs du CAMSP s’inscrivent dans le cadre des « chartes de l’enfant » et des statuts de la Fondation Lenval. Ils se font sous couvert du secret médical, et dans un dialogue constant avec l’enfant si possible et sa famille.
Le CAMSP s'engage à :

  • Accueillir l’enfant dès le plus jeune âge afin de réduire ou de faire disparaitre tous les troubles existants ou d’apparition possible.
  • Assurer la meilleure intégration sociale possible, en particulier scolaire, en recourant à toutes les aides, conseils et réunions nécessaires.
  • Soutenir les familles dont l’accompagnement est indissociable de la prise en charge de l’enfant. Expliquer la pathologie et ses incidences en profitant des différentes prises en charge pour les illustrer.
  • Recueillir et traiter les interrogations et les souhaits émanant de l’enfant, lorsqu’il en a l’âge, et des familles.
  • Offrir à l’enfant toute activité et prise en charge qui favorisent son développement optimal.
  • N’écarter aucun aspect du développement de l’enfant.
  • Encourager et révéler les progrès de l’enfant.
  • Conseiller au mieux la famille pour le relais de soin à la fin de la prise en charge.
  • Assurer le relais de la prise en charge à la fin du suivi CAMSP.
  • Réaliser ce projet en utilisant au mieux les moyens à disposition et en réduisant au maximum la dépense collective supplémentaire.
  • Favoriser la formation professionnelle permanente de tous les intervenants en facilitant la participation aux réunions de spécialité (réunions entre les CAMSP) et aux congrès par exemple.
  • Evaluer ses pratiques et le degré de satisfaction des parents grâce à des enquêtes appropriées confiées au service qualité de l’hôpital
HAUT
Haut de page
Faire un don