Institut d'éducation sensorielle "Les Chanterelles"

Audition et langage

L’Institut d’Education Sensorielle a pour mission d’accueillir des enfants de 0 à 12 ans, handicapés dans les domaines de l’Audition et du Langage et de réaliser une prise en charge de qualité pour l’éducation précoce du jeune enfant sourd dès le premier âge et pour l’enfant dysphasique en difficulté de scolarisation ordinaire.

L’établissement accueille tous les enfants en semi-internat selon un calendrier d’ouverture de 210 jours par an, du lundi au vendredi.
La capacité d’accueil est de 50 places en semi internat, répartie en trois sections différenciées selon leurs missions, leurs projets et leurs financements budgétaires.

Le projet d’établissement a pour objectif d’offrir aux enfants handicapés de l’audition et du langage des remédiations, une scolarisation ordinaire ou spécialisée, conformément au projet de Loi sur l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées. Il s’inscrit dans une volonté de démarche qualité pour répondre aux besoins et aux attentes des usagers.

Population accueillie :
Les enfants sourds : les surdités de perception sévères ou profondes correspondent à une atteinte de l’oreille interne et/ou des voies auditives.
Congénitales ou acquises, elles ne sont pas accessibles à un traitement médical et le déficit sensoriel peut être compensé par un appareillage prothétique ou un implant cochléaire

Les enfants dysphasiques : Les enfants dysphasiques présentent des difficultés spécifiques et complexes du langage oral :
- de réception, de compréhension
- de production orale : phonologique (les phonèmes), lexicale (les mots) et syntaxique (les phrases)
D’autres troubles associés sont fréquents : dyspraxies, dysfonctionnement des apprentissages (déficits attentionnels, mnésiques…).

Notre équipe

Sous la responsabilité d’un médecin directeur et d’une secrétaire de direction, l’Institut fonctionne avec une diversité de professionnels :

  • UNE EQUIPE THERAPEUTIQUE :
    orthophonistes, psychomotricienne, psychologiques, médecin audiologiste et audioprothésiste
  • UNE EQUIPE PEDAGOGIQUE:
    auxiliaires de puériculture, monitrices éducatrices, éducatrice spécialisée, codeuse L.P.C, interface L.S.F et enseignants titulaires du C.A.A.P.S.A.I.S. option A, mis à disposition de l’établissement par l’Education Nationale
  • UNE EQUIPE LOGISTIQUE:
    A.S.H et chauffeurs/hommes d’entretien.

Accompagnement familial et éducation précoce

Le Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (S.A.F.E.P) propose 8 places de 0 à 3ans dès que le diagnostic de surdité de perception sévère ou profonde est établi.

Le S.A.F.E.P a pour priorité d’établir une première communication du bébé avec son entourage, d’organiser les échanges langagiers pendant la période sensible d’acquisition du langage et de découvrir le monde sonore.
Chez le bébé sourd, il faudra, dans le cadre de l’éducation précoce, développer des facultés particulières  de manière intensive et adaptée :
- stimuler l’audition résiduelle de l’enfant appareillé par des jeux d’écoute, en développant au maximum son attention auditive
- insister sur l’image de la parole sur les lèvres : la lecture labiale est porteuse de sens, une bonne image articulatoire permettant une meilleure réception du message
- aider l’enfant dans son babillage avec des méthodes alliant le corps à la parole, ou encore peinture et traces phonétiques

Ainsi, pendant la période sensible d’acquisition du langage (0-3 ans) l’activité du S.A.F.E.P  trouve toute sa signification dans une prise en charge précoce, intensive et adaptée avec un accompagnement parental indispensable.

Section d'éducation et d'enseignement spécialisé

Le Service d’Education et d’Enseignement Spécialisé (S.E.E.S) offre 32 places de 3 à 12ans.
La prise en charge pluridisciplinaire de l’enfant sourd ou celle de l’enfant dysphasique va permettre à tous les intervenants (thérapeutiques et pédagogiques) d’apporter les soins et la scolarisation spécialisée nécessaires, chacun avec ses compétences professionnelles spécifiques.

Chaque enfant a un Projet Individuel d’Accompagnement (P.I.A) élaboré en début d’année scolaire. Il contient les projets thérapeutiques, éducatifs et le Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S).

La scolarisation spécialisée en maternelle et en élémentaire se fait dans des classes adaptées au sein de l’établissement. En complément de la vie scolaire des enfants, des sorties éducatives, culturelles et sportives sont organisées

Scolarisation

Le Service de Soutien à l’Education Familiale et Scolaire (S.S.E.F.S) avec 10 places (3-12ans) permet aux enfants d’être scolarisés en écoles d’accueil liées par convention avec l’établissement médico-social, dès la maternelle puis en élémentaire, en assurant les apprentissages fondamentaux en milieu ordinaire avec le soutien de l’équipe pédagogique et thérapeutique de l’établissement :  une codeuse LPC, des orthophonistes, une psychologue cognitiviste et une éducatrice spécialisée.
Les enfants sont regroupés une demi-journée par semaine au centre afin de bénéficier de tout le plateau technique complémentaire.

Cette scolarisation, de la maternelle (P.S.M) à la fin du cycle élémentaire (C.M.2), permet l’acquisition des apprentissages fondamentaux au sein d’un établissement scolaire.

La scolarisation d’un enfant sourd en milieu ordinaire est l’un des objectifs prioritaires de notre institut. La réussite de ce projet dépend des possibilités de l’enfant, de sa famille et des aides mises à disposition, et l’on se doit d’avoir les moyens d’offrir à ces enfants un véritable accès à un cursus scolaire standard.

Aides à la communication

Les différentes méthodes de prise en charge des jeunes enfants sourds, développées ci-après, sont adaptées au cas individuel de chaque enfant en fonction du degré de surdité, d’éventuels handicaps associés et du choix du mode de communication des parents.

Aide à la parole : Dynamique Naturelle de la Parole
Chaque son de la parole est accompagné d’un mouvement et d’une trace en peinture étroitement associé à un travail de rythme, d’intonation et de mélodie.
La D.N.P permet de mémoriser les praxies articulatoires et la réalisation des phonèmes pour l’acquisition des premiers mots.

Aide à la réception orale ; Langage Parlé Complété (L.P.C)
Aide complémentaire à la lecture labiale, cette méthode permet essentiellement un travail de réception du langage oral. Le codeur L.P.C utilise un codage simultané syllabique de sa parole, en plaçant sa main à côté du visage selon des configurations et des positions déterminées, permettant de différencier les sosies labiaux. Il renforce la phonologie, la syntaxe, et prépare l’acquisition de la lecture.

Aide à communication : Langue des Signes Française (L.S.F)
La L.S.F est un mode de communication gestuel avec une structure grammaticale qui lui est spécifique.
Pour les parents sourds dont le mode de communication est la langue des signes ou pour les parents qui le demandent, la L.S.F fait l’objet d’un apprentissage, au même titre que le français oral, dans une optique de bilinguisme.

Notre objectif est d’offrir à l’enfant le maximum de capacités communicatives grâce à différents moyens, aides visuelles, corporelles ou sensorielles afin qu’il acquière une autonomie langagière suffisante pour s’intégrer, s’exprimer et s’épanouir dans la société.

Partenariat avec les familles

L’implication de la famille est une des clés de la réussite de l’éducation précoce et de l’acquisition du langage ; la création d’une relation durable et gratifiante avec les parents doit être l’objectif premier de toute l’équipe médico-pédagogique.

Accompagnement parental
Il commence avec le diagnostic, période difficile où il faut aider les parents à comprendre la perte auditive de leur enfant, à assumer le handicap et à jalonner avec eux la prise en charge dont les objectifs sont l’acquisition de la parole et du langage, l’épanouissement et le développement de leur enfant ainsi que sa scolarité future.

Partage des informations
Une correspondance est établie entre les parents et l’équipe médico-pédagogique sous forme d’un cahier de liaison.
Des comptes rendus thérapeutiques et des évaluations scolaires sont transmis en début et fin d’année scolaire pour suivre l’évolution de l’enfant.
Les parents sont sollicités pour participer à des synthèses avec les intervenants et ce n’est que grâce à la participation familiale que le jeune enfant va pouvoir acquérir tous les moyens pour évoluer harmonieusement dans sa famille, à l’école et dans la société.

HAUT
Haut de page
Régler une facture
Faire un don